Parrainage - mode d'emploi

Publié le par mga-cag

Source :  http://www.educationsansfrontieres.org/IMG/doc/guide_parrainage.doc

  1er juillet 2006

 JOURNÉE DE PARRAINAGES

 DE JEUNES SCOLARISÉS

 ET DE LEURS FAMILLES

GUIDE PRATIQUE

Vous souhaitez organiser une cérémonie de parrainage

Vous connaissez dans votre entourage un ou plusieurs jeunes scolarisés et leurs familles susceptibles d’être expulsés à partir du 1er juillet et vous souhaitez organiser une cérémonie de parrainage :

 - Contacter le RESF local pour organiser un groupe d’animation

 - Contacter ensuite le siège de la Cimade pour le tenir informé.

Proposez cette action aux filleuls en les informant de la situation et des tenants et aboutissants de cette initiative.  

 I Au niveau local

1)     Contactez la mairie ou les élus

Pour officialiser le serment de parrainage, même si celui-ci reste symbolique, il est important que la cérémonie ait lieu dans la mairie, si possible en présence du maire, et en tout cas  des élus.

Comme nous entrons dans la période des mariages, il faut immédiatement tenir informer la mairie de la date de cette initiative.

Pour sensibiliser le maire et ses élus, vous pourrez  mettre en avant la médiatisation au niveau local et national de cette action ainsi que la participation de nombreux citoyens.  

Vous trouverez en annexe, un exemple de lettre à transmettre au Maire et aux élus de votre commune. (vous pouvez bien évidemment la modifier)

2)     Contacter les parrains

Pour donner plus d’écho à cette action, il sera préférable de privilégier le parrainage collectif. C'est-à-dire un parrainage impliquant un groupe de personnes ou une personne morale. Exemple : groupe d’élèves ou école, groupe de collègues ou comité d’entreprise, parents d’élèves, communauté religieuse, équipe de sport ou club sportif, etc…

Les engagements des parrains :

En acceptant d’être le parrain d’enfants scolarisés ou de familles, les parrains s’engagent à :

-  accompagner les personnes dans leurs démarches administratives (accompagnement à la préfecture, Ofpra, Commission des recours des Réfugiés,etc..)

 - manifester activement leur indignation auprès des services concernés en cas d’échec de la procédure administrative.

 - à protéger les filleuls en cas de mesure d’éloignement du territoire.

3)     Contacter les médias

Il est important que les médias locaux soient le relais de cette action. Une médiatisation de la situation facilitera la réaction de ceux-ci en cas d’expulsion des filleuls.

Le service communication dispose d’une revue de presse régionale. Il peut mettre à votre disposition sur demande, les coordonnées des journaux et de leurs journalistes ayant déjà traité de sujets identiques

Si vous disposez de coordonnées personnelles de journalistes, vous pouvez également les transmettre au service communication en cas de information nationale sur ce sujet.

II Au niveau national (et à Paris)

 -          Organisation d’un événement symbolique en présence d’élus et de personnalités publiques

 -          Publication d’une tribune dans un quotidien

 -          Médiatisation de l’événement

Dans le courant du mois de juin

 -          Information sur cette initiative et demande de participation :

 o       aux donateurs de la Cimade.

 o       A 30000 personnes lors d’un mailing de prospection.

Les personnes contactées seront invitées soit à participer directement au parrainage, soit à soutenir les initiatives en cours dans leur région.

Nous vous transmettrons les coordonnées les rendre publiques «éventuellement le jour de la cérémonie

CONTACT CIMADE : Frédéric Carillon 01 44 18 72 63

fred.carillon@cimade.org

==========

Annexe

Madame, Monsieur le Maire,

La Cimade [et le Réseau Education sans Frontières], associations d’accompagnement des étrangers en France, souhaitent organiser, le samedi 1er juillet 2006, une journée de sensibilisation et de mobilisation autour d’enfants scolarisés sans papiers et de leur famille. Comme vous le savez, cette journée marquera la reprise pour la préfecture de la possibilité de reconduite à la frontière de ces personnes.

 

C’est pourquoi nous désirons exprimer publiquement notre solidarité avec ces familles et manifester notre soutien par l’organisation d’une cérémonie de parrainages républicains dans votre mairie. Ces cérémonies auront lieu de manière simultanée dans plusieurs villes de France, permettant ainsi une large couverture médiatique de l’événement.

Nous espérons vivement que vous-même et les membres du conseil municipal participiez à cette journée. Ils sont nos voisins, travaillent dans les commerces et entreprises de notre ville, leurs enfants grandissent et vont à l’école avec nos enfants, ils participent à la vie économique et sociale de notre municipalité : c’est pourquoi nous nous devons de les protéger.

 

Effectivement cette action contrevient avec les lois en vigueur. Mais nous estimons que les moyens, les pratiques indignes et de triste mémoire, mis en œuvre par notre gouvernement dans sa politique de lutte contre l’immigration clandestine, basée sur des objectifs chiffrés, nuisent aux fondements même de notre société.

En espérant que cette action retienne votre attention, nous vous prions de recevoir Madame, Monsieur le Maire, nos salutations distinguées.

 

                                                 Pour la Cimade et RESF

 

Publié dans ACTIONS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article